Présentation - Commune de Bidon


Vous êtes ici : Notre commune / Vivre à Bidon / Présentation


Administration
Région Auvergne-Rhône-Alpes - Département de l’Ardèche - Arrondissement de Privas - Canton : Bourg-Saint-Andéol
Intercommunalité : Communauté de Communes du Rhône aux Gorges de l’Ardèche (CCDRAGA)

Démographie
Gentilé Bidonais, Bidonaises ou Bidoniers, Bidonières
Population municipale 234 habitants en 2014
Densité 8 habitants/km2

Géographie
Coordonnées 44° 22′ 01″ Nord 4° 32′ 10″ Est
Altitude Min. 48 m – Max. 402 m
Superficie 28,93 km2

Un village pas bidon du tout !!!
Situé entre Vallon Pont d’Arc et la Vallée du Rhône, à 3 Km des Gorges de l’Ardèche, au cœur du plateau calcaire et désertique des Gras, le pittoresque village de Bidon apparaît comme par enchantement.

Il surplombe une vaste doline de terre rouge où s’épanouissent vignes et lavandes (nom donné à une dépression dans un paysage karstique, vraisemblablement liée à l’effondrement du plafond d’une grande cavité).

Le cœur du village est constitué de petites ruelles étroites bordées de maisons en pierres surmontées de tuiles romaines. Durant l’époque médiévale, l’histoire du village était liée à celle des seigneurs de Balazuc, mais peu d’écrits subsistent.

Une visite s’impose : ruelles typiques, voûtes, linteaux… nombreux puits ne vous laisseront pas indifférent. Menhir, nombreux dolmens et tumulus dispersés dans la garrigue témoignent d’une occupation humaine remontant au néolithique.

L’origine du nom n’est pas clairement déterminée… Pour certains, elle viendrait du patois ou du provençal lou bidoun qui signifie le réservoir ou endroit où l’on trouve de l’eau, en effet, le village est le seul endroit ou l’on trouve de l’eau en permanence sur le plateau calcaire, lors de la francisation ce nom aurait donné Bidon.
Pour d’autres, c’est au milieu du XIIIe siècle que l’on mentionne l’existence d’un château (castrum) aujourd’hui disparu, qui appartenait à la puissante famille des Balazuc en latin Baladuno d’où proviendrait le nom de Bidon.

La faune et la flore
La végétation est une garrigue typiquement méditerranéenne, constituée entre autres de chênes verts, buis, genévriers, cades, micocouliers, érables de Montpellier, genêts, cistes cotonneux, genévriers de Phénicie, thym (serpolet), sarriette, lavande...
La faune, outre les sangliers ou renards, est variée et regroupe quelques espèces rares et protégées. On peut ainsi citer l’aigle de Bonelli (protégé, rapace la plus menacée en France) dont le territoire de chasse se situe sur la commune, le faucon pellerin, l’hirondelle des rochers, le circaète, le vautour vercnoptère. La genette est très présente également ainsi que des salamandres tachetées, triton palmé, lézard ocellé, couleuvre de Montpellier et la vipère Aspic (attention aux promeneurs).

Vous découvrirez cet environnement privilégié en flânant, ou en vous adonnant aux joies de la randonnée pédestre, équestre, du VTT, du quad, ou du canoë…

Cliquer sur la grande image centrale pour agrandir les photos du diaporama.
Naviguer avec les flèches ou les touches et du clavier

essai